Une petite pause pour s'informer…

Panzar: Le F2P qui venait du froid

Voici un p’tit post pour vous parler du jeu qui occupe mes soirées en ce moment, j’ai nommé « Panzar » (et pas Panzer, c’est un jeu russe et non allemand).

Panzar: Le F2P qui venait du froid panzar12

Description rapide de la bête :

C’est un Free to play, motorisé par le Cry engine 3. Donc des graphismes sympas, et fortement inspirés de Warhammer (pour ceux qui connaissent). Panzar est à ranger dans la catégorie des MOBA en vue à la troisième personne. Traduction : des champs de batailles (BG) PvP, avec la même caméra que dans un MMORPG. Ici, on ne s’embarrasse pas de détails inutiles genre l’histoire du monde, des factions, des races. On pop sur le champ de  bataille (au bout d’un nombre variable de minute, mais j’y reviendrais plus loin), y a les rouges et les bleus et c’est parti pour quelques minutes d’ultra-violence de bon aloi (et d’un fort beau gabarit).

Il y a en gros deux types de BG :

- Capture d’objectif : Il s’agit de capturer (et de tenir) un objectif, et d’y rester le plus longtemps possible, sans que l’adversaire s’y trouve, pour marquer des points (genre le bassin d’Arathi par exemple). La première équipe qui arrive à 500 points gagne.

- Prise de fort : Là on a une équipe en attaque et une en défense. L’attaquant doit prendre plusieurs objectifs successivement pour gagner. Les deux équipes ont parfois (dans certains BG) à leur dispositions des éléments (planches de bois, caisses, boulets) qui permettent de construire des ponts de siège, des canons (offensifs et défensifs) et autres pièges.

Le fort orc
Le Fort orc, un des BG à objectifs successifs.

Le format est du 10 contre 10.

Les races et classes :

Nous avons quatre races et huit classes (donc deux par race).

Les Humains : Ils sont Paladins ou Inquisiteurs

Paladin : Ce sont les seuls soigneurs/ »decurser »/ »dispeller » du jeu. La classe la moins jouée à vu de nez (car pas très « kikimeter friendly »). C’est dommage car c’est une des classes de soutien très utile lors d’une partie.

panzar17 F2P

Inquisiteur : La classe furtive « pupute » du jeu. Son rôle est d’éliminer les dps distance (sorcières et artilleurs) et soigneurs/soutiens ennemis. Attention toutefois, c’est une des deux classes sur-jouées, donc un long temps d’attente à prévoir avant de pop en BG (ça les mate). Je tiens à préciser que je déteste cette classe, dont l’usage est réservé aux noobs de tout poil et autres joueurs unskill, puisque le gameplay se limite à « je suis invisible, je cours deux fois plus vite que les autres,  je pop dans ton dos et je te one shot ». Bon je déconne, mais c’est quand même un peu ça. Toutefois avec de l’entrainement et en étant assez mobile, il est possible de les contrer, en partie.

Les Orcs : Ils sont Tanks ou Berserkers.

Tank : Tout est dans le nom. Il peut invoquer un bouclier magique qui stoppe les dégâts à distances (mais pas au càc). Son rôle est bien sûr de défendre les objectifs ou de protéger la progression de ses co-équipiers vers les points chauds.

panzar7 Free to play

Berserker : C’est LE dps càc du jeu. C’est lui qui tape le plus fort. Ses atouts sont la mobilité (il peut bondir) et la puissance. Il peut aussi interrompre les incantations de sorts adverses.

 

 

 

 

Les Nains : Ils sont Artilleurs ou Sapeurs (Ils plairaient à notre Binock, ils sont petits et moches, on dirait des gnomes badass).

panzar11 JcJArtilleur : C’est un dps distance. Le nain plante sa mitrailleuse et allume tout ce qui passe dans son champ de tir. C’est aussi la deuxième classe sur-jouées (pour les mêmes raisons que l’autre = classe de noob). Par contre, elle n’est pas jouée en tournoi à cause de son gameplay jugé trop statique (je campe et je tire).

 

 

panzar8 MMOSapeur : C’est un mixte entre classe de soutien et dps càc. Le sapeur peut poser des pièges et des mines, mettre des totems buff, construire des murs et des téléporteurs. Pour moi, c’est une des 2 classes de « matchmakers » (ceux qui font gagner la partie) avec la sorcière de glace. C’est aussi un fétichiste des marteaux.

 

 

 

 

 

Les Elfes : Elles (oui les elfes sont des femmes) sont Sœurs du feu ou Sorcières de glace.

Sœur du feu : Du dps distance classique, qui vous allume à coup de boule de feu et d’AOE. La sœur de feu fait beaucoup de dégâts, toutefois gare aux inquisiteurs, berserker et sorcière de glace.

panzar6 MOBA

Une sorcière de glace en VO

Sorcière de glace : C’est une classe de soutien, voire « THE » classe de soutien. Le gameplay consiste à approcher des adversaires et les congeler (puis les détruire). Toute la difficulté sera de survivre à la proximité des càc adverses (vous êtes mortelle mais vous êtes en mousse). Autre atout, vous aurez assez vite un sort qui permet de renvoyer les dégâts de feu à l’expéditeur, ce qui fait de vous l’ennemie jurée des sœurs du feu.

 

 

J’ai un peu tout testé, excepté inquisiteur (lvl3) et artilleur. Ma préférence va aux classes de soutien, principalement sorcière de glace et sapeur, même si le gameplay du berserker est aussi très fun.

Mécanique de jeu

Le principe est simple. On dispose de deux ressources pour utiliser ses sorts/compétences. Le Mana, qui sert pour tout (sauf pour les coups de base) et les « points de classe », qui sont générés par les sorts de base. Ces points de classe servent à lancer des sorts très puissants. On trouve aussi une classique barre de points de vie et une barre d’endurance (l’endurance sert à courir et faire des « attaques surpuissantes » en gros).

panzar5 Panzar

L'interface du jeu

Le niveau maximum est 20. Il y a un arbre avec des compétences à choisir à chaque passage de niveau. Ah oui, j’oubliais un détail important : il n’y a pas de ciblage automatique. On doit viser pour toucher.

 

La boutique

Comme dans tout bon F2P, on peut trouver une boutique. Mais, pour être clair, Panzar n’est clairement pas un Pay to win. On y trouve soit du cosmétique (fiole de couleur), soit des « gains de temps » (bonus xp, stuff, potions). Le stuff et les potions sont farmables et accessibles sans dépenser un euro. C’est juste plus long (voire très long). Cela dit, les prix pratiqués restent très raisonnables. On est loin d’un SWTOR par exemple.

Mon avis sur le jeu :

Les + :

- Des graphismes et animations réussis.

- Un gameplay nerveux et équilibré (entre les classes).

- Des BG excellents, tactiques et originaux (mon préféré étant la Citadelle des Alchimistes).

- Une boutique très bon marché pour un F2P.

- La localisation totale en français.

Les - :

- Les petits bugs graphiques (parfois, une des races a son skin qui bug).

- Les plantages du jeu de temps en temps. Je vous conseille d’ailleurs de couper les programmes qui tournent en taches de fond (Steam, curse, etc).

- Le Chat, aussi bien FR que global, est digne d’un F2P. Mais bon, on est pas obligé de le lire à la limite.

- Le temps d’attente parfois assez long en fonction de la classe et du niveau.

- Le matchmaking (équilibre des niveaux entre équipes) parfois étrange.

Pour conclure, je dirais que, moi qui ne suis pas spécialement un « PvPboy » sur les MMORPG (loin de là même), je m’éclate comme un fou sur Panzar. L’essayer c’est l’adopter ;). Ça me rappelle un peu mes très bons moments sur Warhammer online. Le risque, c’est que les BG de WoW ou autres (Rift, SWTOR) vous paraitront vraiment insipides et sans intérêts après Panzar.

panzar16 PvP

Panzar attaque l'Europe

/kiss et à bientôt sur Panzar (et WoW).

Ravayne.

18 septembre, 2013 à 9 h 55 min


Laisser un commentaire